+31 (0)800 1838 Contact me

Pelikan blog

Propriété intellectuelle : les consommateurs doivent ils en supporter les coûts ?

July 2, 2018

Une enquête menée par PRP Solutions a relevé que les entreprises pourraient faire plus d’économies sur leurs consommables pour imprimantes, mais qu’elles y renoncent en raison d’un manque de confiance relatif à la sécurité et au respect des propriétés intellectuelles.
L’enquête a aussi montré que l’économie moyenne réalisée par les consommateurs achetant des cartouches compatibles en remplacement de celles des fabricants d’équipement d’origine (OEM = Original Equipment Manufacturers) était de 30 %, mais uniquement si leur distributeur dispose d’une gamme complète. De nombreux fabricants de produits compatibles ne disposent pas d’un assortiment de produits complet. En effet, les brevets en place et l’extrême prudence par rapport à une possible infraction restreint les possibilités et pose les limites.
Cependant, quelques « fournisseurs ingénieux » de consommables compatibles – comme PRP Solutions – possèdent une excellence conceptuelle et technique pour contourner les brevets des fabricants d’origine (OEM) en développant des solutions techniques originales. Ils proposent leur propre solution mécanique pour un modèle identique et respectent ainsi le principe technique original protégé par le brevet. Introduisant de ce fait une nouvelle solution de sécurité IP sans enfreindre le concept original protégé – le brevet.
Cette approche, respectant parfaitement la propriété intellectuelle, devient de plus en plus attractive à la lumière des récentes révélations qui soulignent comment les acteurs OEM tentent de repousser les limites de leur propriétés intellectuelles originales. En effet, le cadre des réalisations initialement décrites dans leurs brevets pourrait être élargi afin d’inclure de nouvelles caractéristiques techniques. Cette nouvelle rédaction des brevets signifierait que des fournisseurs de confiance pourraient dorénavant se retrouver à enfreindre un brevet !
Commentant ces informations, le directeur de marketing chez PRP Solutions, Manuel Pereira, affirme : « Je considère ces dispositions comme l’abus d’un bon principe par les OEM pour protéger leurs propres intérêts, indépendamment des effets restrictifs en résultant sur la concurrence et le marché. Une fois de plus, le consommateur final est, en fin de compte, le seul à en subir les conséquences. La voie empruntée par PRP Solutions est le développement et la protection de ses propres solutions conceptuelles, c’est un choix sûr pour les distributeurs de produits compatibles et leurs clients. »